Peintures

Les peintures constituent la base même de la création puisque ce sont elles qui permettent de donner vie aux toiles. Il en existe de très nombreuses sortes (gouache, à l'huile, aquarelle, à l'eau...) et toutes permettent de créer des effets particuliers. Parmi les différents types de peinture couramment utilisés, il y a la peinture à l'huile.

C'est le Van Eyck qui, au 15e siècle, inventa cette technique et qui ouvra la voie à de nouvelles possibilités de création. Il s'agit d'un matériel de peinture qui utilise un mélange de pigments et d'huile siccative. Généralement, on utilise de l'huile de lin ou de l'huile d’œillette. Cela permet d'obtenir une pâte plus ou moins consistante. La peinture à l'huile requiert de la patience car c'est une technique qui nécessite un long temps de séchage. Lors du séchage, l'huile durcit et emprisonne les pigments, sans pour autant changer l’aspect de la peinture. Lorsque la pâte est plus consistante, il est possible d'obtenir des effets de matières et de textures, notamment grâce à l'utilisation d'une spatule.

La peinture acrylique est quant à elle, constituée d'un mélange de pigments et de résines synthétiques.

La base est la même que celle de la peinture à l'huile mais la peinture à l'acrylique contient également un liant composé d'eau et d'une résine acrylique. C'est une technique plus récente qui a fait son apparition au début du 20e siècle. Elle peut sembler plus simple à manipuler que la peinture à l'huile car elle est plus facile à préparer et à appliquer. Notons également que son temps de séchage est largement inférieur à celui de la peinture à l'huile. Cela permet de travailler plus rapidement les différentes couches et ainsi de créer des effets de superposition et de balayages originaux. En revanche, elle limite les effets de textures et de reliefs offerts par la peinture à l'huile et empêche également les retouches. Une fois que la peinture est sèche, il est impossible de revenir dessus.

La peinture aquarelle est probablement la technique de peinture la plus ancienne puisque certaines traces ont été retrouvées dans les cavernes préhistoriques et dans les chambres funéraires d’Égypte. Il faut néanmoins attendre la Renaissance pour que la technique de peinture aquarelle se développe parfaitement et montre tout son potentiel. Contrairement à la peinture à l'huile et la peinture acrylique, la peinture aquarelle est constituée de pigments finement broyés, qui sont agglutinés à l'aide d'eau gommée. Elle se différencie de la gouache par sa plus grande transparence. Le support principalement utilisé est le papier aquarelle, qui est spécialement encollé pour recevoir ce type de peinture. Il existe deux techniques principales pour l'application de l'aquarelle : la technique sèche qui consiste à étaler des couches de peinture de plus en plus diluée afin de travailler dans le détail et la technique mouillée qui consiste à peindre sur un support déjà humidifié.