Pastels

Déclinés dans des milliers de couleurs et de textures, les pastels constituent des outils de création parfaits pour développer la créativité. Grands, moyens, petits, ronds, ou carrés... Les pastels se présentent sous de très nombreuses formes. Mais il existe surtout deux grandes familles de pastels : les pastels secs et les pastels à l'huile. Les pastels secs sont principalement constitués de pigments, auxquels s'ajoutent une faible quantité de liant.

C'est la prédominance de pigments qui permet au pastel d'avoir cet aspect relativement sec. Ce type de pastel se caractérise surtout pour la richesse de ses couleurs et ses intensités. Ils sont très poudreux, ce qui permet de facilement et rapidement réaliser de grands aplats de couleur. Ils permettent de déposer rapidement de vastes aplats ainsi que de multiplier les effets en jouant sur la force et l’épaisseur du tracé. Les pastels secs sont classés par couleur mais il est important de noter que chaque fabriquant codifie les couleurs selon ses propres critères. Pour être certain d'acheter la bonne couleur, il est conseillé de se reporter au nuancier. Dans certains cas, la couleur de tête représentera la couleur pure, et les suivantes seront dégradées avec du blanc.

D'autres fois, les fabricants utilisent les lettres pour mieux classer les teintes : la première lettre indique la couleur pure, la seconde indique les teintes foncées et enfin la troisième sert à indiquer les teintes claires.

Il est possible de tailler les pastels secs en pointe, afin de réaliser des tracés fins et précis et rehausser plus facilement le niveau de détails. Pour plaquer facilement de grandes masses colorées, il est conseillé d'utiliser le pastel à l'horizontal sur le support.

Viennent ensuite les pastels à l'huile. Contrairement aux pastels secs, les pigments sont ici liés à l'huile, ce qui permet d'offrir une plus grande stabilité car généralement moins friables. Ils se présentent sous la forme de bâtonnets, plus ou moins gros, et ont une texture plus molle que les pastels durs, se rapprochant du rouge à lèvres. La palette de couleurs disponible est plus restreinte que celle des pastels secs mais il existe tout de même un choix très large afin de laisser libre cours à toute votre créativité. Du fait de leur composition plus grasse, le maniement des pastels à l'huile est également différents de celui des pastels secs. Notez qu'il est possible de marier pastels à l'huile et peinture à l'huile puisqu'ils possèdent le même liant. Cela permet d'ajouter des détails supplémentaires ainsi que de jouer sur les effets de textures.

Il est également possible de les dissoudre avec un peu de térébenthine ou de white spirit pour les mélanger plus facilement et ainsi les fondre parfaitement avec la peinture à l'huile ou bien d'autres pastels. Vous pouvez choisir de les utiliser directement sur le papier afin de réaliser des tracés ou des aplats, ou bien de prélever un peu de pastels sur le bout à l'aide d'un pinceau et de l'étaler avec un peu de térébenthine ou de white spirit. Enfin, sachez que les pastels à l'huile requièrent moins de fixatifs par rapport aux pastels secs et que leur durée de vie est généralement plus élevée.