La calligraphie

Elle est pratiquée dans le monde entier mais elle occupe une place très importante en Asie. Pour réaliser des œuvres calligraphiées, il est important de posséder les trois accessoires suivants : de l'encre, un pinceau et un papier spécialement prévu à cet effet. En calligraphie, il existe principalement deux types d'encres : l'encre de Chine d'un côté puis l'encre spéciale calligraphie.

L'encre de Chine est la plus couramment utilisée car elle donne de très bons résultats et elle est simple à utiliser pour les personnes qui débutent dans l'univers de la calligraphie. En plus d'être pratique et performante, l'encre de Chine jouit d'une excellente réputation car c'est un matériau qui possède une histoire très forte. Certains peuples lui confèrent des vertus spéciales et l’élèvent au rang de produit mystérieux et très puissant.

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, l'encre de Chine n'est pas indélébile et sa densité peut très facilement être arrangée afin de convenir à tous les type de dessins.

On préférera une encre de Chine assez dense pour réaliser des traits ou des lettrages mais il est préférable de la diluer avec un peu d'eau pour le travail de remplissage et la réalisation de lavis. Il existe également des encres spécialement faites pour la calligraphie comme les encres à l'eau, les encres gallo-ferriques, les encres épaisses ainsi que des encres de substitution comme l'extrait de cassel, l'aquarelle ou la gouache. Certaines encres auront tendance à changer de teinte avec le temps, c'est le cas de la gallo-ferrique par exemple.

Le pinceau constitue l'outil de base pour la confection de calligraphies. Les modèles se différencient par la taille, l'épaisseur, la composition et la forme. Le pinceau est plus délicat à manier que la plume pour un débutant. En revanche, il permet de réaliser de très nombreux effets grâce à sa texture particulière. Ne soyez pas étonné lors de l'achat de votre premier pinceau de calligraphie car les poils sont souvent collés entre eux ou bien retenus dans une fine pellicule de résine afin de faciliter le transport et la conservation. Avant la première utilisation, il faut donc le faire tremper dans l'eau afin de libérer les poils. Pour garantir une bonne durée de vie, il est important de prendre soin des pinceaux de calligraphie. A chaque fin de séance, nettoyez délicatement les pinceaux à l'eau claire en veillant à bien débarrasser toute l'encre. Faites ensuite sécher le pinceau dans un papier absorbant.

Vient ensuite le papier destiné à la calligraphie. Traditionnellement, on utilise le papier chinois, appelé « papier de riz ». Pour débuter il est conseillé d'utiliser un papier aquarelle ou encre, qui permettent une bonne absorption de l'encre. Pour un rendu plus précis et un résultat plus proche de la calligraphie traditionnelle, certains préfèrent utiliser un papier vélin ou le traditionnel parchemin. D'une manière générale, il est préférable de choisir un papier avec un grammage assez élevé afin d'éviter qu l'encre ne s’aplatisse ou transperce le papier.